Tricotage, détricotage

Suite au changement d’adresse, j’ai fait un tour du propriétaire pour savoir si je devais corriger ou non ce qui avait déjà été publié…
Eh bien oui, je devais !

Petit bilan sous forme d’inventaire à la Prévert :

– Suppression de deux articles traitant du format des livres proposés : epub et/ou azw3 ?
Finalement, après avoir pesé le pour et le contre, je ne garde que le format epub, pour les raisons suivantes :
• Le format propriétaire d’Amazon pour les Kindle est incapable de traiter correctement certaines balises CSS et la transformation d’un epub en azw3 se fait au détriment de la mise en page que j’ai conçue pour les livres.
• Les stats de téléchargement (eh oui !, je vous espionne…) m’apprennent que l’azw3 ne représente même pas 5% de ceux-ci…
Exit donc l’azw3 et les deux articles traitant du pourquoi du comment et des états d’âmes techniques qui les composaient.
Si vous possédez un kindle, allez faire un tour du côté de Calibre pour effectuer vous-mêmes, et à vos risques et périls, les conversions.

– Quelques commentaires sur l’article intitulé “Qu’est-ce qui se mijote ?”.
Ce papier se voulait une espèce de pré-programme de publication et annonçait Maximilien Heller, de Henry Cauvain ( publié ici ) et l’arrivée prochaine de l’intégrale des romans d’Émile Gaboriau ayant pour personnage l’inspecteur Lecoq ( publié ici ) et de L’Assassinat du Pont-Rouge de Charles Barbara ( publié ici ).
Mais il annonçait également deux autres livres :
• L’intégrale des Lupin, de Maurice Leblanc.
Mais le sujet est sensible, peut-être trop sensible, et le travail très important, peut-être trop important.
Ce projet est donc remis à une date ultérieure, très ultérieure, sans doute proche des calendes grecques…

Les Mémoires d’un détective, de René de Pont-Jest.
Là encore, le projet est repoussé.
Il reste pourtant dans les cartons et verra le jour, un jour…

– D’autres livres sont déjà en chantier, mais je vais me laisser le temps de les concocter avant de les annoncer…

– Enfin, j’ai modifié légèrement les couvertures afin d’y introduire un cartouche de couleur, couleur correspondant à la « collection » à laquelle appartient l’ebook, et sur lequel figure l’année de publication du livre original.
Dans un deuxième temps, je modifierai également la page de titre de chaque ebook, afin de replacer « Ten Birds Flying » par « Redux ».

Voilà !
N’hésitez pas à commenter…
Les commentaires sont toujours précieux, d’autant plus précieux qu’ils sont rares.

Commentaires

4 commentaires sur “Tricotage, détricotage

  1. J’ai enfin vu la nouvelle mouture « redux », avec une pointe d’émotion tout à fait normale dans mon cas. C’est chouette ! Et j’ai aussi remarqué les ornements, lettrines et culs-de-lampe, insérés dans le texte numérique, vraiment, la composition rend bien. Je n’ai pas lu le roman (L’Assassinat du Pont-Rouge), il me faut un peu plus de temps. 😉

    1. Tout simplement parce que « Ten Birds Flying », c’est mon pendant professionnel, le nom de ma boîte, et que ce n’était pas plus mal d’abandonner ce nom au profit de Redux, dont la signification collait mieux au propos…

Répondre à Warfa Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *