Détectives et policiers #1

Anthologie

Au sommaire de cette première compilation de nouvelles policières, pompeusement baptisée « Anthologie » :

  • L’Article 637, de Jules Lermina

    Jules Lermina (1839 — 1915) est un auteur important de la littérature populaire. Protéiforme, il touche à tous les genres et, notamment, au genre policier, à travers les aventures de Toto Fouinard ou les enquêtes du détective Maurice Parent.
    On ne connaissait jusqu’à présent que quatre textes de Jules Lermina consacrés à Parent (“Le Clou”, “La Chambre d’hôtel”, “Le Tout pour le tout” et “La Sacoche”).
    Il faudra désormais compter également celui-ci, écrit vraisemblablement en 1906 ou 1907 et dont on ne connaît pas encore les détails de sa première publication, mais qui fut repris dans les colonnes du quotidien L’Écho d’Alger le 12 mai 1925.

  • Les Pas sur la neige, de Henri Duvernois

    Henri Duvernois, nom de plume d’Henri-Simon Schwabacher, est un écrivain, scénariste et dramaturge français, né le 4 mars 1875 à Paris, ville où il est mort le 30 janvier 1937.
    Essentiellement dramaturge, ce texte, publié dans “Je sais tout” (numéro de janvier-juin 1909) est, pour l’instant, sa seule incursion connue dans le genre policier.
    Enfin, policier…

  • La Bombe, de Louis-Frédéric Sauvage

    La Bombe”, de Louis-Frédéric Sauvage, fut publié dans Le Radical du 22 mars 1910, ainsi que dans L’Égalité de Roubaix-Tourcoing du 15 juillet 1911.
    On y découvre un nouveau disciple, inconnu à ce jour, de Sherlock Holmes…
    À moins que…
    Un disciple, vraiment ?

  • L’Homme qui tue les femmes, de Camille Lemonnier

    Né à Ixelles, en Belgique, Camille Lemonnier (1844 – 1913) a longtemps été surnommé le “Zola belge” mais l’étiquette ne lui convenait pas, ne se reconnaissant pas comme un naturaliste.
    Fasciné par la folie humaine, il nous entraîne ici dans un voyage vers les profondeurs de l’âme de ce que l’on nomme aujourd’hui un “serial-killer”.

  • L’Alibi, de Arnould Galopin

    Auteur prolifique, Arnould Galopin (1863 — 1934) a écrit des romans de science-fiction, des romans destinés aux adolescents et des romans policiers. Il a créé en 1911 “Ténébras”, rival du célèbre “Fantômas”. Quelques années plus tôt, dans le dixième numéro du magazine “Mon beau livre”, le 15 octobre 1906, il livre la première des aventures de l’inspecteur Allan Dickson, qui sera le coéquipier de Sherlock Holmes dans “L’Homme au complet gris”, un des premiers pastiches de Sherlock Holmes en français. Quant au cambrioleur Edgar Pipe, qui apparaît dans trois romans, il préfigure Arsène Lupin. C’est cette première aventure d’Allan Dickson que vous pouvez découvrir ici.

  • L’Impulsion, de Jules Claretie

    Arsène Arnaud Clarétie, dit Jules Claretie, né le 3 décembre 1840 à Limoges et mort le 23 décembre 1913 à Paris, est un romancier et dramaturge français qui publie en début de carrière des romans sentimentaux, puis fait quelques incursions dans le roman policier, notamment avec cette nouvelle, qui s’intéresse aux mobiles d’un meurtre, en apparence gratuit, et n’est pas sans rappeler, par son sujet, le texte de Camille Lemonnier.

Bonne lecture !
 
 
 
 
PS : Si vous débusquez une coquille dans le texte, merci de me l’indiquer, je la corrigerai et mettrai en ligne une version modifiée.
 
 

Téléchargement

2.1 Mo

 
 

Journal des modifications
version 1.1
Améliorations pour assurer une totale compatibilité avec le mode nuit de certaines liseuses et applis android/iOS/PC/MacOS.

  • Remplacement du logo (png au lieu de jpg)
  • Modification de la structure des lettrines (html et css)
  • Remplacement de caractères non pris en charge par certaines liseuses
Commentaires

2 commentaires sur “Détectives et policiers #1

  1. J’ai engrangé la nouvelle version corrigée, merci. (J’ai déjà lu la première version, que j’ai beaucoup appréciée, mais ce n’est pas grave, j’y reviendrai sans doute.) On attend la suite !

    1. Merci !

      Pour le deuxième numéro de cette série d’anthologies consacrée aux nouvelles policières, quelques textes sont déjà dans ma besace.

      Je les publierai quand le sommaire sera suffisamment conséquent, bien sûr, mais il faudra attendre un peu, car trois romans sont en cours de mise en page.

Répondre à Leo Dhayer Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Photographie de couverture :

– Agence Rol. Agence photographique : Arrivée de Caillaux au Palais. 1917.

Crédits et remerciements :

Source du texte :
Bibliothèque Nationale de France

Illustrations :

« Ex libris – Sophie Mauler » par Henri Bacher (1890 – 1934). Vers 1900. Ex libris issu de la collection de la Librairie Nationale de Roumanie.

Licence :

Le texte suivant est une œuvre du domaine public éditée sous la licence Creatives Commons BY-SA
Lire la licence

Cette œuvre est publiée sous la licence CC-BY-SA, ce qui signifie que vous pouvez légalement la copier, la redistribuer, l’envoyer à vos amis. Vous êtes d’ailleurs encouragé à le faire.
Vous devez toutefois attribuer l’œuvre aux différents auteurs.

Version :

1.1 — février 2017